Skip links

Retour sur la conférence ePIC

Les 17 et 18 octobre 2019, la Ligue de l’enseignement du Pas-de-Calais a participé avec l’association K-d’ABRA à la 17ème édition de la conférence internationale consacrée aux pratiques et instruments au service de la reconnaissance, la conférence ePIC 2019. 

Du 16 au 18 octobre 2019 s’est déroulé la conférence ePIC 2019 au Learning Center Innovation de Lille. Trois journées de présentations et d’ateliers, à la fois en anglais et en français afin de toucher la diversité des participants présents sur le site : chercheurs, enseignants, fonctionnaires, acteurs associatifs… Tous sont ici pour la même cause : nourrir la notion de l’Open Badge, nouvel instrument au service de la reconnaissance, en pleine évolution.  

C’est à cette occasion que les coopérateurs de l’association K-d’ABRA ont pu expliciter leur définition de l’Open Badge, au travers d’une courte saynète nommée “le Zoubibadge”. Si pour bon nombre d’intervenant, il sert avant tout à l’insertion professionnelle, ici, c’est le côté humain qui prime. En effet, si un badge peut favoriser l’inclusion dans le marché du travail, il est aussi en mesure de redonner de l’espoir à son bénéficiaire, mais aussi de l’assurance ainsi qu’un sentiment de fierté. Franc succès pour la petite scène didactique, qui a su se démarquer des conférences où primait le côté technique de l’Open Badge.  

Après un atelier d’explicitation portant sur la construction collective d’un badge, Philippe Cavalier et Séverine Leconte, deux bénéficiaires, sont venus témoigner sur la scène de l’amphithéâtre A, accompagnés de Clarisse Sossavi de la Ligue de l’Enseignement du Pas-de-Calais et de Corine Delbeck, directrice de K-d’ABRA. Les expériences partagées sont touchantes. Ils confient aimer les réunions et diverses activités de la structure, leur offrant une sphère sociale agréable, mais avant tout, obtenir un badge leur redonne confiance en eux, leur permet de s’épanouir. Philippe, administrateur de K-d’ABRA, est le premier badgé de la Coopérative des Savoirs, et a notamment participé aux groupes de travail à Oxford (2016) et en Suède (2017). K-d’ABRA est une seconde famille pour lui. Séverine quant à elle a retrouvé un emploi. À eux deux, ils sont l’exemple même du principal objectif de l’Open Badge : la reconnaissance et la revalorisation de l’Homme au sein de la société.  

Une riche journée pour K-d’ABRA et ses coopérateurs, permettant de mettre leurs actions, ainsi que leur combat, en lumière. 

Contacts :
Madison, Manon et Thomas 
Pôle Média

services.civiques@ligue62.org 

P2680053 P2680009 P2680105