Sauter les liens

Les Tiers-Lieux : de l’intention à la transformation

Tiers-lieux

On dit des Tiers-Lieux qu’ils sont “tiers” du fait de leur position intermédiaire entre la maison et l’entreprise. En effet, on y trouve l’atmosphère sympathique et le confort de la maison combiné aux équipements de l’entreprise, ou du moins d’un cadre de travail, de création, de production.

Au sein de la communauté Tiers-Lieux, on explique aussi que c’est le potentiel transformationnel et créatif, qui fait du Tiers-Lieu un espace tiers : en ouvrant le champ des possibles, il est différent, il est “Autre”, tout simplement[1].

Coworking, fablab, ateliers partagés, fermes ouvertes, tiers-lieux culturels, sont autant de formats possibles – et non exhaustifs – que peuvent prendre les Tiers-Lieux.

Recouvrant des réalités différentes et hybrides, ainsi que par nature en évolution constante, les Tiers-Lieux ne peuvent supporter une définition fixe qui constituerait en soi un contresens.

Néanmoins il est possible de pointer les dénominateurs communs essentiels.

 

1/ Une communauté et son intention sur un territoire

Un tiers-lieu naît d’une communauté. Des individus se réunissent autour d’une problématique, se l’approprient et cherchent à produire des solutions.  Ainsi le tiers-lieu émerge d’une initiative visant à répondre à un besoin, un manque, une envie. Il y a donc potentiellement autant de tiers-lieux que de communautés d’individus réunies autour d’une intention partagée, et ceci quel que soit le domaine : gestion, création, production, culture, santé, éducation, consommation…

La forme du Tiers-Lieu dépendra du collectif qui le porte et du territoire sur lequel il naît.

 

2/ Une concrétisation collaborative innovante

Les Tiers-Lieux sont des espaces au sein desquels on collabore et on innove. Ainsi leurs spécificités sont leur mode de gestion collectif (gouvernance partagée, collaborative, ouverte) et leur approche transdisciplinaire. Le Tiers-Lieu est alors un lieu ressource dans le sens où il est lui-même une ressource mutualisée (mutualisation d’espace, d’outils, de réseau), mais également dans le sens où il permet la rencontre entre différentes ressources d’un territoire et offre les conditions de leur articulation afin d’imaginer, de travailler, de créer, de produire.

« Le Tiers-Lieux permet de mobiliser des ressources afin de faciliter le passage de l’intention à la concrétisation »[2]

 

3/ Une transformation du lieu, des individus, et de leur  territoire

La relation entre le Tiers-Lieux et ses usagers dépasse le rapport transactionnel (mise à disposition de bien et de services). En effet, ils se transforment mutuellement.

Les usagers d’un Tiers-Lieux peuvent modifier les services existants, en créer de nouveaux, participer à la gouvernance, codesigner l’espace, etc. Un Tiers-Lieu ne dicte pas les usages qui sont faits de lui, il accueille l’expérimentation, le test, et offre le droit à l’erreur.

Le Tiers-Lieu en réponse permet la montée en compétences de ses usagers (“encapacitation”) en étant à la fois un espace d’accès à l’information, de transmission, et d’application. Par l’expérience collective, la friction interdisciplinaire et interculturel, l’échange des postures (sachants/non sachants, expert/amateur, etc), les individus se forment et évoluent.

Naturellement, c’est le territoire d’implantation du Tiers-Lieu qui s’en retrouve transformé à son tour, par la création de biens, de services, mais aussi – et surtout – d’opportunités, de lien social, de symboles !

Le Tiers-Lieu met en place les conditions de transformation du réel.

[1] Manifeste des Tiers-Lieux. https://movilab.org/index.php?title=Le_manifeste_des_Tiers_Lieux
[2] Idem

Si vous avez un projet ou une envie (une intention !), en lien direct ou qui trouve un écho avec les Tiers-Lieux, contactez-nous !

La Ligue de l’Enseignement a la capacité de vous aider à murir et construire un projet de Tiers-Lieu en vous accompagnant de l’idée (valeurs, activités) à la concrétisation (montage économique, juridique, organisationnel, etc).

Contactez-nous:
Margot CATTEAU
Chargée de Mission Innovation Sociale
mcatteau@ligue59.org

Laisser un commentaire