Sauter les liens

Des solutions et des projets plein la tête pour les volontaires du Parcours Artistique et Culturel en Artois

Malgré la fermeture au public des lieux culturels, nos partenaires ont choisi d’accueillir 16 jeunes en service civique cette saison. Privés, entre autres, de programmation, comment travailler à rendre la culture plus accessible à tous ? Est-ce une mission impossible pour des jeunes en service civique ? Au contraire, l’enjeu est grand et les idées ne manquent pas.

 C’est avec une motivation sans faille et ce besoin toujours plus grandissant de se sentir utile que les volontaires se sont mis au travail depuis le 15 décembre dernier. Accompagnés des équipes des structures partenaires, ils font preuve d’inventivité pour pallier au manque et maintenir le lien avec la population.  En voici quelques exemples…

 

Faire participer, même à distance, les habitants :

– A la médiathèque de Noyelles-sous-Lens, un jeu concours photo a été lancé. Le principe du « Bookface Challenge » : venir emprunter un livre à la médiathèque, se photographier avec de manière originale, en détournant la couverture, par exemple. Le public et la municipalité adhèrent !

– A la maison pour tous de Marles-les-Mines, cap sur l’Art Postal. Privés d’ateliers, les équipes de la MPT envoient aux habitants des cartes postales qu’ils ont eux-mêmes créées, sur des thématiques différentes. Aux habitants de répondre avec une nouvelle carte créée de leur main.

 

Donner ou redonner envie de lire :

– A la médiathèque de Barlin, c’est l’opération « coups de cœur pour la Saint Valentin ». Des pochettes surprises sont à disposition des habitants. Un mot sur le personnage principal et une phrase du livre pour vous aider à choisir… L’aventure pour une soirée lecture !

 

Le paquet sur les réseaux :

Beaucoup de volontaires ont la charge de proposer ou créer des contenus pour alimenter les réseaux sociaux. Leur maîtrise de ces outils s’apprécie chez les partenaires ! Post, photos, vidéos et même création de page, ils sont pour la plupart dans leur élément.

 

Le Hors-les-Murs pour rencontrer la population :

– A la MAC de Sallaumines, une Caravane mobile est en cours de réaménagement pour aller au-devant des publics avec de nouvelles expos

– A Ose Arts, on crée des interventions sur-mesure pour les écoles

– A Noyelles-Godault, un service de portage de livres à domicile est en train de se construire

– A l’Escapade, on va sur le marché pour sonder les habitants sur leurs pratiques culturelles

Et bien sûr, beaucoup d’autres projets et actions culturelles et artistiques pour le printemps et l’été, dans l’espoir d’une réouverture : des avants-concerts au 9-9Bis, des ateliers petite-enfance à Labanque, des projets croisés autour de la danse au Louvre-Lens, à Culture-Commune, etc…

Aujourd’hui, tous les acteurs culturels s’engagent pour continuer à soutenir les artistes, continuer à créer, faire rêver, faire réfléchir, être vecteur de sens, d’émotions, de rencontres et d’échanges… Nous ne baissons pas les bras, le public en a besoin, nous en avons tous besoin.

 

Contact :
Ligue de l’enseignement du Pas-de-Calais – Pôle Culture
Chloé Péjac

Chargée de mission Education Artistique et Culturelle
cpejac@ligue62.org