Accueil » Culture » 2ème résidence d’artiste en 2019 aux Argousiers ! Célia Abitabile, danseuse et chorégraphe

2ème résidence d’artiste en 2019 aux Argousiers ! Célia Abitabile, danseuse et chorégraphe

article célia abitabileLundi 20 mai 2019, l’artiste Célia Abitabile arrive pour six semaines de résidence d’appui artistique aux Argousiers (Centre d’hébergement et d’éducation à l’environnement de la Ligue de l’enseignement). Elle sera présente jusqu’au 28 juin 2019. Vous pouvez suivre son périple et  ses gestes artistiques sur notre site internet dédié (http://residencemiaaargou.wixsite.com/ligue62)

L’artiste sélectionnée pour cette période est danseuse et chorégraphe, elle va proposer de nombreux gestes artistiques pour jouer avec l’espace du centre de séjour, son architecture et bien au-delà ! Grâce à ses mises en scènes et à son travail sur le corps, l’artiste va permettre aux groupes d’explorer leurs mouvements et leur environnement immédiat. Tout un programme ! (quelques vidéos seront visibles sur notre blog)
Elle nous dit également quelques mots sur sa pratique artistique :
« Je suis une jeune femme de 38 ans.
Je suis une danseuse, chorégraphe, auteur, compositeur et enseignant la danse contemporaine. Je ne suis pas enfermée dans un modèle, je décline ma créativité selon les contextes. Mon parcours en danse est marqué par un travail dans l’espace urbain où l’observation, la réactivité, la relation au public, l’écriture instantanée sont au cœur de la recherche. Par ailleurs, je viens de créer l’association « Danse sur 3 pieds » basée à Trépied (62), pour agir et partager ma démarche en tant qu’artiste mais aussi citoyenne au cœur de mon territoire. J’aime faire parler les lieux en révéler leur capacité narrative grâce à la présence de l’artiste et son interaction dans l’espace par le mouvement. Ma démarche est un moyen de “se découvrir” mais aussi d’être en contact avec les autres et de créer du lien.
J’aimerais à travers cette résidence apporter un regard “gourmand” sur ce qui nous entoure, procurer au corps cette sensation avide de se mouvoir à l’intérieur d’un espace au potentiel créatif infini. »

Les pistes de l’artiste :
• Apprendre à (re)découvrir un paysage : L’espace dunaire, par exemple, grâce au corps et aux sensations.
• Faire parler un espace quotidien : Une place de marché, par exemple, en interagissant avec lui différemment grâce à l’observation, à l’écoute des personnes, des objets qui l’occupent.

Nous détournerons, entres autres, des objets de leurs fonctions initiales, en tirer leur potentiel créatif et développer l’imaginaire. Avec l’autre et de manière ludique, c’est un apprentissage sur la relation de l’individu à l’espace qui est mis en œuvre dont le média et le point central serait le corps.

Résidence d’artiste menée avec le soutien du Ministère de la Culture

Contact
Pôle Culture de la Ligue de l’enseignement du Pas-de-Calais

e.cappoen@ligue62.org 

srousselle@ligue62.org

03 21 24 48 88

css.php

Login

X