édito – novembre 2019

LA JOURNEE MONDIALE DES DROITS DE L’ENFANT A 30 ANS

« Il y a 30 ans de cela, dans le contexte d’un ordre mondial en pleine mutation – entre la chute du mur de Berlin, le déclin de l’apartheid et la naissance de la toile mondiale – le monde s’est uni pour défendre les enfants et leur enfance. À l’époque, la plupart des parents à travers le monde avaient grandi sous une dictature ou un gouvernement déchu et souhaitaient donner à leurs enfants une vie meilleure, et davantage de possibilités et de droits. Ainsi, en 1989, lorsque les dirigeants du monde se sont réunis dans un moment de rare unité mondiale pour prendre un engagement historique envers les enfants de toute la planète en leur promettant de protéger et de respecter leurs droits, cet événement a fait naître un véritable espoir pour la prochaine génération. » Henrietta H. Fore, Directrice générale de l’UNICEF (https://www.unicef.org/fr/convention-droits-enfant/lettre-ouverte-aux-enfants-du-monde)

 

Mais depuis la signature de la Convention internationale relative aux droits des enfants (CIDE) le 20 novembre 1989, s’il est indéniable que d’importants progrès ont été réalisés en faveur des enfants (santé, éducation, protection, droits civiques), de nouveaux enjeux exigent la prise de mesures immédiates et nous nous devons de les écouter et d’adapter notre approche : l’environnement et le changement climatique, les conflits et les catastrophes naturelles, les migrations, les risques de la société numérique…

 

Ces enjeux sont au coeur des préoccupations, réflexions et projets de la Ligue de l’enseignement. Au quotidien, nous les intégrons comme les lignes directrices de nos actions. Ainsi, je souhaitais attirer votre attention sur deux rendez-vous des jours à venir :

 

• Le 16 novembre à Arras, nous organisons en partenariat avec la ville d’Arras un après-midi d’animation et d’échange autour des Droits de l’enfant : exposition, animations, goûter et une table ronde autour des droits de l’enfant (https://www.facebook.com/events/965215740500568/)

 

• Le 12 décembre à Noeux les Mines, nous organisons la Journée Citoyenneté Numérique, pour une éducation populaire aux médias et aux réseaux. Débats, ateliers et table ronde en présence notamment de Rudy Reichstadt, fondateur de l’Observatoire du conspirationnisme et des théories du complot, Jean Christophe Sarrot (ATD quart Monde), Emmanuel Vaillant (La zone d’expression prioritaire), Flora Beillouin (Labo 148) et Sheerazad Chekaik-Chaila (La Friche) (https://www.facebook.com/events/1913776295435780/)

 

Je rappelle également le travail sur l’inclusion des Mineurs Non Accompagnés dans l’Union Européenne, mené avec nos partenaires européens, qui a permis l’édition d’un guide et la mise en ligne d’une plateforme à destination des personnes travaillant auprès des enfants migrants isolés. (https://unaccompanied-minors.eu/)

 

Nous sommes conscients qu’il reste beaucoup à faire pour que les droits des enfants soient une réalité. Les droits ne sont réels que dans la mesure où ils sont mis en pratique, pour les enfants comme pour tous. C’est pourquoi la Ligue de l’enseignement, depuis toujours, et peut-être de manière encore plus aigüe aujourd’hui, n’a de cesse de promouvoir les droits des enfants, de contribuer à créer les conditions sociales, économiques et culturelles afin que tous puissent y accéder. Parce que c’est à ce prix que les droits de l’enfant seront véritablement respectés.

 

 

 

Le président,
Daniel BOYS
css.php

Login

Lost your password?
X